Addiction, Lies & Shame: Comment le porno est-il en train de crier aux hommes australiens?

Anonim

Renoncer à la dépendance est difficile, mais abandonner le porno est un défi de taille. Littéralement.

Bien que cela commence par une indulgence «innocente», de nombreuses personnes se font maintenant avoir par leurs habitudes de kleenex. Surtout ceux qui ont grandi avec Internet haut débit. Bien que la plupart des gens prennent l'habitude de sortir de l'adolescence, certains ne le font pas (ou pas). Et les statistiques montrent que la dépendance à la pornographie est en hausse.

La dépendance à la pornographie peut avoir des effets durables sur la performance sexuelle des hommes et, dans les cas graves, inhiber leur capacité à créer des liens émotionnels avec leurs futurs partenaires. Pas de merde, ce n'est pas bien. Il suffit de regarder les histoires qui circulent sur Reddit, ou de discuter avec un compagnon accro à la pornographie qui ne peut pas trouver un vrai partenaire, pour voir que l'industrie du divertissement pour adultes est en conflit avec les hommes australiens.

À la lumière de cela, nous avons discuté avec Samantha Jayne, la conseillère relationnelle de Channel 10 auprès de The Bachelor, pour discuter de la raison pour laquelle tant d'Australiens sont dépendants du porno, quels sont ses effets et comment briser l'habitude.

Pourquoi les hommes australiens sont-ils dépendants du porno?

Bien que Samantha ait reconnu que le «rythme stressant» de la vie moderne joue un rôle, elle nous a dit: «Le porno est fortement responsable de la dépendance à la masturbation.» Le problème, surtout pendant vos années de formation, est que chimie, «Causer des problèmes majeurs dans les relations, réduire les niveaux de confiance, augmenter l'anxiété et altérer les performances sexuelles."

"Certaines personnes utilisent le porno pour gérer leur niveau de stress - et la masturbation et le porno vont de pair."

Alors que les adolescents se «font plaisir» depuis des siècles, puis «Réapprendre ce que c'est que d'avoir des relations sexuelles avec un partenaire», Samantha dit que le porno a rendu ce processus de «réapprentissage» plus difficile. Selon elle, «le problème est que l'Internet haute vitesse a causé beaucoup plus de dommages à la santé sexuelle des hommes que les générations précédentes qui se livraient, par exemple, à des magazines».

"Cette surstimulation se traduit par une attente accrue de satisfaction personnelle plutôt que par une expérience intense de solidarité - et cela équivaut à un mauvais sexe."

Quels sont les effets de la dépendance au porno

Celui-ci est assez simple. En dehors de toute dépendance qui est une faiblesse à surmonter, «plusieurs études ont montré que le porno sur Internet, en particulier, est en train de tuer les performances sexuelles des hommes, à tel point que les médicaments destinés à améliorer la sexualité ne fonctionnent plus» (Samantha Jayne).

Pire encore, «utilisation à long terme de la pornographie», dit-elle, «peut inhiber la capacité d'une personne à établir des liens émotionnels avec une autre personne, conduisant à une relation très superficielle avec un manque d'intimité réelle et des sentiments d'isolement et de vide.

En tant qu’espèce, nous sommes parvenus à «empirer en restant présents (comme nous sommes) tellement pris dans ce monde virtuel». Et lorsque nous arrêtons de nous connecter, nous arrêtons l’intimité: «Cela affecte la qualité du sexe. ”

Conseils sexuels pour les drogués du porno

«Si vous pensez à d'autres fantasmes sexuels pour« sortir »pendant un rapport sexuel, essayez de revenir sur la planète Terre», explique Samantha. Selon elle, «il n'y a pas de plus grand cadeau dans la vie que d'être absolument dans le moment avec quelqu'un. Pendant le rapport sexuel, regardez votre partenaire, regardez-vous dans ses yeux, assurez-vous que cela peut être inconfortable au début, mais continuez, persévérez, respectez le rythme de respiration de chacun pour établir un rapport, cela intensifie la connexion et la chimie.

"Faites attention à la beauté de vos partenaires, concentrez-vous sur la détente, remarquez comment chaque sensation se ressent pendant le sexe. Faites l'expérience du moment."

Samantha vous recommande également: «Concentrez-vous sur le plaisir de votre partenaire, dites-lui ce que vous ressentez, dites-lui ce que vous voulez et demandez-lui ce qu'elle veut. Baissez-vous les choses et appréciez les plaisirs simples en apaisant l'esprit.

"Si vous voulez rester dans le moment du sexe, c'est à vous de le faire, en rendant votre réalité plus excitante que votre fantaisie."

Comment on Kick The Habit?

Avec son déploiement bâclé de NBN, Turnbull fait de son mieux pour réduire votre accès au porno, mais en attendant, voici les conseils de Samantha.

Première étape: la reconnaissance: «Au début, le porno peut sembler se calmer soi-même et apporter une satisfaction immédiate. Il peut être utilisé pour masquer des sentiments d'anxiété, de stress, de dépression, d'ennui et pour bloquer d'autres émotions indésirables et échapper à la réalité, ce qui peut sembler anodin au départ. Ce n'est pas."

Deuxième étape; «Remplacez l'ancienne mauvaise habitude négative (pornographie) par quelque chose de plus positif. On pense à l’exercice, à la méditation et au yoga. Ou simplement sortir plus et passer du temps avec de vraies personnes.

«Une autre astuce consiste à bloquer des sites Web spécifiques sur votre ordinateur et à limiter votre temps sur Internet ou, mieux encore, à ne pas utiliser Internet en privé jusqu'à ce que vous vous habituiez à un groupe de soutien ou à un conseiller.

Combien de temps faut-il pour revenir à la «normale»?

Selon Samantha, «le mouvement No Porn pendant 90 jours a montré que pour les toxicomanes en rétablissement au début de la vingtaine, la santé érectile redevient normale en 4 à 5 mois, alors que pour les hommes plus âgés

Pourquoi est-ce que l'homme plus âgé retourne à la fonction normale plus rapidement qu'un homme plus jeune? Parce qu'il a été moins exposé à Internet haute vitesse lorsque son cerveau se développait. Samantha nous a dit: «Les niveaux de neuroplasticité du cerveau et de la dopamine chez les hommes culminent à partir de 22 ans».

«L'exposition à la pornographie extrême pendant cette période a donc des conséquences plus négatives.» Heureusement, elle peut toujours être inversée, même si cela prend plus de temps.

Des Articles Intéressants

Les meilleurs hommes habillés de la semaine Aziz Ansari, Chris Pine et Nicholas Hoult

Un guide pour porter des rayures comme un Rockstar sartorial

Jordan Barrett se lance en Bulgarie pour la campagne des lunettes de la vallée

Un rêve de joueur Par Denis Krasikov